C'est en scrutant la Nature, particulièrement l'agrume, que j'en dévoile certains aspects. Au début, j'ai fait de l'élément infime une image dilatée pour révéler son ambiguïté, ses qualités auxquelles le regard quotidien ne fait plus attention. Puis ma recherche plastique a évolué vers l'essentiel des formes pour en capter le caractère, en transfigurer le banal à travers différents médiums.

Le citron est un de mes sujets de prédilection. Fascinant par sa beauté, ses qualités structurelles, son corps, l'épure de ses formes, son apparente simplicité révèle sa complexité. Je me le suis appropriée ; il est devenu le recepteur de mes réflexions, de mon expression, de ma vision des choses, une sorte d'autoportrait.

La peau des agrumes, leur surface, leurs fibres, leur jus, leur transparence, leur épaisseur ou leur finesse, leur forme, font l'objet de ma recherche plastique pour mieux les appréhender autrement. Rendre visible leur goût et leur acidité, en restituer le souvenir et l'impression qu'ils me laissent, leur apporter une dimension poétique, narrative, sensuelle ou tourmentée, telle est ma démarche artistique.

Travaillé selon différents médiums, peinture, photographie, pastels, le citron est mis en scène avec des personnages que je réalise pour instaurer un dialogue mystérieux  et sensible entre l'être et le fruit, révéler un aspect réconfortant de la nature.

En tant que plasticienne, j'utilise l'appareil photo comme un pinceau. L'appareil devient un œil subjectif ; ne pas chercher la perfection technique de l'image mais ce qu'elle a de troublant, de caressant, d'inattendu.